Damian Milton

Site en construction... Les fonctionnalités sont intégrées au fur et à mesure... Merci d'avance de votre indulgence!

Sur le statut ontologique de l’autisme : le 'problème de la double empathie'

Type de contenu

Article de revue "Développement théorique" en anglais:

Damian Milton, On the ontological status of autism: the ‘double empathy problem’, publié dans la revue "Disability & society", Preprint, n°27, DOI:10.1080/09687599.2012.710, 5 pages, .

Accès restreint et payant: Lien vers la source (consultée le ).

Pour information, l'auteur·e se présente, à notre connaissance, comme étant sur le spectre de l'autisme.

Résumé/Présentation en français

Au cours des dernières décennies, de nombreux débats ont eu lieu sur le statut ontologique de l’autisme et d’autres « troubles » neurologiques, diagnostiqués par des indicateurs comportementaux et théorisés principalement dans le domaine des neurosciences cognitives et des paradigmes psychologiques. De tels discours cognitivo-comportementaux s’abstiennent de reconnaître la question universelle de la relationnalité et de l’interaction dans la formation d’une réalité sociale contestée et constamment reconstruite, produite par l’intermédiaire de ses « acteurs ». La nature de ces interactions contestées sera explorée dans cet article d'actualité à travers l'utilisation du terme « problème de double empathie », et comment une telle interprétation produit une critique de l'autisme défini comme un déficit de « théorie de l'esprit », réenvisager ces questions comme une question de réciprocité et de mutualité. Conformément à d’autres défenseurs de l’autisme, cet article fera référence aux « personnes autistes » et à « celles qui s’identifient comme appartenant au spectre autistique », plutôt qu’aux « personnes avec autisme ».

Résumé/Présentation en anglais

In recent decades there has been much debate over the ontological status of autism and other neurological ‘disorders’, diagnosed by behavioural indicators, and theorised primarily within the field of cognitive neuroscience and psychological paradigms. Such cognitive-behavioural discourses abstain from acknowledging the universal issue of relationality and interaction in the formation of a contested and constantly reconstructed social reality, produced through the agency of its ‘actors’. The nature of these contested interactions will be explored in this current issues piece through the use of the term the ‘double empathy problem’, and how such a rendition produces a critique of autism being defined as a deficit in ‘theory of mind’, re-framing such issues as a question of reciprocity and mutuality. In keeping with other autistic self-advocates, this piece will refer to ‘autistic people’, and ‘those who identify as on the autism spectrum’, rather than ‘people with autism’.

Rédiger une note concernant cette page